Blog page

Chers frères et soeurs, ivoriens et ivoiriennes de Hanovre et environs

Une semaine après la brillante élection de notre nouveau président en la personne de monsieur David Edoukou au cours de notre Assemblée générale ordinaire 2016, je voudrais ici exprimer ma gratitude à toutes et tous ceux qui nous ont honoré de par leur présence.

Votre  participation extrêmement active tout au long des débats, vos interventions pertinentes conjuguées à la haute qualité de vos contributions  dans les discussions, nous ont permis de progresser, tous ensemble, dans notre réponse face aux problèmes posés.

Cette  session nous a permis de faire le bilan de notre passage à la tête de l´AIHE, de traiter bien d´autres sujets majeurs, porteurs d’enjeux forts pour l’avenir de notre association et aussi d´aboutir à la mise en place d’un nouveau bureau exécutif.

Ce fut un honneur et un grand plaisir pour mon bureau d’avoir réussi à organiser cette Assemblée générale, qui s’est déroulée dans un climat d’écoute, de respect et de tolérance.

Cette Assemblée générale n’aurait pas pu se tenir sans l’engagement et le haut niveau de professionnalisme démontré par certains de nos membres, que je félicite et remercie pour leur formidable travail accompli.

Avec l´élection du nouveau bureau, considérez que vous assistez à un passage de témoin dans la continuité. Le nouveau président n´étant autre que le vice président du bureau sortant. Pour reprendre une métaphore marine, le bateau a conservé son équipage mais a changé de capitaine et doit aller à bon port jusqu’en décembre 2018, par mer calme et sans tempête jusqu’à l’accostage.

Si beaucoup a été fait durant mon mandat pour améliorer l’image de notre association, il n’en demeure pas moins que beaucoup reste encore à faire et les impatiences sont, dans ce cadre, pleinement légitimes et compréhensibles.

AIHE, association aux multiples atouts, doit en effet continuer de se contruire dans un environnement de qualité et c’est ensemble, dans notre plus grande diversité, loin des querelles intestines et des luttes d’égo, que nous y parviendrons.

Notre association ne doit pas être un enjeu de pouvoir politique, pour tel ou tel parti, pour telle ou telle clientèle, mais doit rester la structure de tous les ivoiriens vivant à Hannover et environs, une structure ouverte à tous, sans exclusive. Nous devons veiller à cela comme je l’ai toujours fait.

Je refuse, en effet, l’idée d’une association divisée, d’une association transformée en champ de bataille. AIHE est et restera l´association de tous dans la diversité des opinions, c’est là la mission essentielle que nous devons nous assigner.

J´aimerais ici vous demander de soutenir le nouveau président et son bureau. C´est seulement avec vos apports et aides, qu´ils pourront réussir leur mission, notre mission à tous. Je souhaiterais d’ailleurs que le nouveau bureau, tend la main à tous les frères pour apporter une pierre constructive à l’avenir de notre association. Toute bonne idée devrait avoir sa place et être entendue, sans a priori, sans censure, comme cela a toujours été le cas.

Je rappelle d’ailleurs que l’essentiel des décisions, durant mon mandat, a fait l’objet de nombreux débats et a le plus souvent débouché sur des votes unanimes.

Voilà soeurs et frères ce que je souhaitais vous dire en soulignant toutefois que je resterai toujours membre de notre association pour faire bénéficier le nouveau bureau de mon expérience.

Je suis fier d´avoir présidé aux destinées de notre association, fier de ce que nous avons fait ensemble et du chemin parcouru.

J´ai décidé de partir pour des raisons purement personnelles. Pour ceux qui pourraient s’en étonner, je peux simplement dire que la fonction d´un président d´association n’est pas de tout repos, qu’elle engage plus de devoirs que de droits, qu’elle empiète sur la vie familiale et implique un grand sens des responsabilités; tout cela a été mon quotidien pendant ces deux dernières années à la tête de notre association.

Enfin je voudrais également remercier tous ceux qui à travers leur soutien, m´ont permis de pouvoir réussir cette mission qui m´était assignée. Aussi je souhaite une très bonne chance à la nouvelle équipe.

Merci de votre attention.

Mamadou Ballo

Président sortant de l´AIHE